Juillet 1999 - Numéro 6

Consultants et chercheurs au service de l'entreprise

Corinne Vadrot et Christian Du Tertre1

Aujourd’hui, nombre d’outils utilisés par les consultants pour les entreprises ne sont plus à la hauteur des enjeux : nous sommes de plus en plus face à des questions sans réponse unique, qu’il s’agit de bien pointer en vue d’apporter des solutions adaptées.

L’erreur bien souvent commise est de séparer les différentes dimensions de l’entreprise pour proposer une intervention spécifique alors qu’une approche multidimensionnelle est toujours plus profitable. Ainsi, l’organisation, la gestion des ressources humaines et les nouvelles technologies de l’information (pour ne citer que ces trois exemples) sont trois dimensions intimement liées au sein de l’entreprise. Dans ce cadre, l’application des 35 heures, la mise en place d’outils de gestion des ressources internes ou d’une nouvelle logique de développement, constituent trois domaines d’intervention interdépendants. C’est cette interdépendance qu’il s’agit de rendre efficiente par le biais de conseils directement opérationnels.

Face à cet objectif, des questions nouvelles, particulièrement dans le secteur des services, se posent. Les outils existant dans le secteur productif (industriel) ne sont pas appropriés. La confrontation des deux logiques (production et service) peut cependant coexister dans une même organisation. Une approche unique reposant sur une méthode généralisée ne peut convenir aux problématiques des organisations concernées. Seule l’approche pragmatique, fondée sur un approfondissement et un renouvellement des méthodologies appliquées aux différentes situations est susceptible d’apporter des réponses satisfaisantes.

C’est dans cet esprit que JP Conseil a mis en place un partenariat avec un réseau de chercheurs, orienté vers les solutions opérationnelles pouvant être mises en œuvre selon l’approche définie ci-avant.

L’équipe est composée de consultants soucieux du fondement de leurs méthodes et de chercheurs pour qui le lien avec l’entreprise constitue un élément principal de leur réflexion.

Une démarche commune nous unit : fonder nos interventions sur des valeurs partagées autour de problématiques clairement définies en vue d’élaborer des méthodes appropriées. Les problématiques auxquelles nous avons à faire face en tant que consultants ne peuvent que s’enrichir d’un travail sur les fondements économiques et sociaux de nos méthodes ; de même, les chercheurs en sciences économiques et sociales qui couvrent dans leur domaine d’investigation des questions similaires, élargissent ainsi leur réflexion aux réalités concrètes des entreprises.

La confrontation des expériences, des outils de travail et des méthodes appliquées, ainsi que l’approfondissement des axes d’intervention proposés aux entreprises constituent un des objectifs principaux du groupe.

La trilogie “valeurs-problématiques-méthodes” soutient le trio “consultants-chercheurs-entreprises” dans une dynamique opérationnelle d’apport de solutions aux questions qui se posent aujourd’hui aux organisations. C’est pour trouver des réponses et les adapter à l’ensemble des situations rencontrées que nous entrons dans une telle dynamique. C’est aussi pour honorer notre vocation première : servir et accompagner les entreprises qui nous font confiance dans le cadre des enjeux organisationnels qu’elles rencontrent. Que ces enjeux dépendent prioritairement des hommes, des structures ou des outils, ils relèvent forcément d’une approche commune.

Notre pari repose donc sur notre capacité à faire avancer les outils et les méthodes ainsi que les sciences sociales dans une démarche pragmatique, directement exploitable par l’entreprise. Pour cela, nous nous inscrivons dans la logique d’un réseau professionnel fédérateur de compétences, d’expertises et d’éclairages complémentaires. Nos objectifs, ambitieux, sont avant tout pragmatiques : enrichir et diversifier nos méthodes, refuser les solutions « passe-partout » qui ne répondent pas aux attentes légitimes des entreprises, elles-même condamnées à évoluer en permanence.


1 Christian Du Tertre est professeur chercheur (Lille – Paris Dauphine), spécialiste de l’analyse du travail, des mutations industrielles et de l’évaluation de la performance dans les activités de service.